0 2 minutes 2 ans

Le ministre d’État, ministre de l’Aménagement du Territoire Guy Loando met fin aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux faisant état d’une certaine vente du Camp Kokolo à Kinshasa.

Par ailleurs, il précise que le gouvernement de la République s’est engagé dans un processus d’amélioration des conditions des vies des militaires et des policiers depuis plusieurs années. D’où sa volonté exprimée depuis 2016 de leur construire des nouvelles casernes répondant aux normes et standards internationaux.

Pour Loando, l’heure est à l’étude de préfaisabilité pour la réalisation de ce projet de relocalisation des camps militaires qui cible dans un premier temps, le camp Lieutenant-Colonel Kokolo, le camp Lufungula à Kinshasa et le camp Katindo à Goma.

Le ministre confirment que les ministères sectoriels concernés par ce projet, travaillent en étroite collaboration avec les forces armées de la République et de la police nationale en cette phase d’étude.

Guy Loando rassure qu’aucun périmètre du camp Kokolo relevant du domaine foncier public congolais n’a jamais été vendu ni cédé.

 

 

 

Par Edith Mwanza

0Shares