0 5 minutes 2 ans

Après la décoration à titre posthume des compagnons de Lumumba Mpolo et Okito par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi au Palais de la nation, la dépouille du tout premier Premier ministre congolais a été recueillie ce mercredi, dans la soirée, à l’hôtel du gouvernement par l’exécutif dirigé par Sama Lukonde.

C’est au jardin de la prestigieuse bâtisse de la primature, lieu qui lui a servi de résidence officielle en tant que Premier ministre, chef du gouvernement, président du conseil des ministres, que les hommages dignes lui ont été rendus par le gouvernement Sama Lukonde, des anciens premiers premiers ministres ainsi que des représentants des confessions religieuses présents dans la capitale.

Dans son oraison funèbre, le Premier ministre Sama Lukonde s’est dit fier de servir la nation congolaise dans les fonctions qu’il occupe actuellement au moment du rapatriement de la dépouille de son prédécesseur. « Ma situation est singulière. Je suis ému d’assumer la responsabilité de recevoir votre dépouille, 61 ans après votre martyr. Enfin, je suis fier de faire aujourd’hui la jonction entre votre gouvernement, le tout premier de notre république et le mien. Et pour marquer d’un cachet spécial ce moment, vos autres successeurs, anciens premiers ministres ont aussi tenu à s’associer à nous pour vous rendre leurs hommages. Eux, qui pendant les périodes différentes de l’histoire de notre pays ont servi là où vous avez aussi servi », a-t-il affirmé.

Tout en reconnaissant les efforts fournis par Chef de l’Etat pour avoir ramené la dépouille de Lumumba dans le pays, le Premier ministre Sama Lukonde lui a exprimé sa gratitude pour la matérialisation de son souhait prononcé dans son discours sur l’état de la nation prononcé en 2020. « Je voudrai ici exprimer notre gratitude à son excellence Monsieur le Président de la république, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Chef de l’Etat qui a accompagné le processus de rapatriement de la dépouille du premier Premier ministre dans le cadre du mémorial P E Lumumba. Dès son premier discours sur l’Etat de la nation le 14 décembre 2020, devant les deux chambres du parlement réunies en congrès, le Chef de l’Etat avait en effet, exprimé la nécessité de témoigner la reconnaissance de la patrie envers ses filles et fils qui auront agi dans l’intérêt du peuple. Le Garant de la nation a pris cette occasion de manière solennelle l’engagement de rapatrier la dépouille de PE Lumumba afin de l’offrir une sépulture digne de son sacrifice pour la patrie ; et ce conformément au vœu de la nation tout entière et de la famille de l’illustre disparu », a-t-il déclaré.

En clôturant son discours, Jean-Michel Sama Lukonde a réitéré une citation de l’héros national P E Lumumba, je cite : « Sans dignité il n’y a pas de liberté » ; « sans justice il n’y a pas de dignité », et « sans indépendante il n’y a pas d’homme libre ». Citation qu’il a soumis à la méditation à toute la nation congolaise. Ce même extrait captif du discours de Lumumba a été repris dans un tableau dévoilé en présence des tous les anciens premiers ministres, présents au lieu de l’évènement.

Pour l’ancien premier ministre, le professeur Mabi Mulumba, cette cérémonie du rapatriement de la dépouille de P E Lumumba constitue un grand symbole pour la nation congolaise. Il s’agit pour lui, d’une réconciliation du Congo et de son peuple avec son histoire, 62 ans après l’avènement de l’indépendance.

Signalons par ailleurs, qu’après la veillée mortuaire de ce mercredi, la dépouille de Patrice Emery Lumumba sera enfin transportée, demain jeudi, dans la matinée au Mausolée situé à la Place de l’échangeur à Kinshasa où est prévue l’inhumation en présence du Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et plusieurs officiels du pays.

 

PBB

0Shares