0 2 minutes 1 an

La province éducationelle Kwilu 1 a décidé de faire la distribution des fournitures scolaires aux élèves réfugiés de Kwamouth en vue de les réintégrer après les atrocités.

Selon Dénis Shanga, directeur provincial de l’EPST Kwilu 1, cette oeuvre de bonne foi découlant d’une instruction du ministre provincial bénéficie d’un apport de l’UNICEF en terme d’objets classiques.

Denis Shanga a aussi rendu public une note circulaire du ministre provincial exigeant l’éxecution immédiate de ce service par les responsables d’établissements.

« Aujourd’hui les résultats sont probants parce que ces enfants étudient sans être chassés. Celui qui fera autre chose que la disposition prise sera considéré comme ayant commis une anti-valeur et nous allons prendre des sanctions sévères à son endroit « , a indiqué Dénis Shanga.

L’autorité éducationelle de la province précise qu’un nombre de 500 élèves ne payeront pas les frais scolaires, parmi lesquels 99 finalistes des Humanités qui sont en outre dispensés des frais de participation aux examens d’Etat.

À titre de rappel, les barbaries du conflit communautaire entre Yaka et Teke à Kwamouth en juin de l’année passée ont produis plus de 200 morts, plus de 40.000 déplacés au Kwilu, plus de 18.000 au Kwango, sans compter Kinshasa, le territoire voisin de Bolobo et le Congo Brazzaville qui ont également reçu des fugitifs. C’est en septembre 2022 que ces drames ont fait leur extension dans le territoire adjacent de Bagata dans le Kwilu où la société civile parle de 50 morts dans le bilan.

 

 

 

Shekinah Yala

0Shares