0 2 minutes 1 an

L’organisation internationale pour la migration « OIM » en sigle a tenue, ce vendredi 10 mars à Tshikapa dans la salle de la Rose, une réunion de clôture de son projet de renforcement de la cohésion et la confiance entre populations et autorités à travers la police de proximité, le dialogue et la revitalisation Socio-économique au Kasaï avec le comité de pilotage.

 

Projet qui avait pour objectif de renforcer la cohésion sociale, améliorer la gestion locale de la sécurité et appuyer la population de Tshikapa, selon Émilie Oulayie , cheffe sous bureau de l’O.I.M Tshikapa.

 

« C’est fût un réel plaisir de voir un pari gagné dans le contexte auquel ce projet a été mis en œuvre. Félicitons les parties prenantes pour la réalisation de ce genre de projet dans la province du Kasaï », a déclaré Émilie Oulayie, cheffe sous bureau de l’O.I.M Tshikapa.

 

Le vice gouverneur Gaston Nkole a au nom du gouvernement provincial jeté les fleurs à l’OIM qui est l’une des agences des nations unies qui ont contribué avec énergie à la consolidation de la paix dans l’espace Kasaï en général, après une période de turbulences connue après les affres de la milice kamuina nsapu de triste mémoire.

 

Notons que le projet a été financé par PBF pour un montant de 4.555,025 dollars américains dans le cadre de ce projet mise en œuvre par l’OIM, le PNUD, et l’ONU femme pour la période allant du 15 octobre 2020 au 15 mars 2023.

 

Arsène KASAMPU

0Shares