0 2 minutes 1 an

L’inspecteur principal provincial de la province éducationnelle Kasaï 1, Honoré Mulamba Nyunyu est suspendu de ses fonctions par le ministre provincial de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel (l’EPST) Antoine Bushabu Bope.

 

Une sanction qui intervient après qu’il ait majoré intentionnellement le montant des frais de participation au test national de sélection et de l’orientation scolaire et professionnelle (TENASOSP) au Kasaï pour l’année scolaire en cours, et saboter l’arrêté provincial du gouverneur de province portant fixation de ces frais.

 

 

« Vu le dépassement du délai vous accordé pour donner les éclaircissements et motivations qui vous ont poussés à majorer ces frais, vu le sabotage de l’arrêté Provincial N°01|07|CAB|G.P|KSAÏ|045|2022 du 06 octobre 2022 portant fixation des frais de participation aux épreuves certificatives nationales dans les écoles secondaires et techniques pour l’année scolaire 2022-2023 ; je suis au regret de vous informer par la présente, que vous êtes suspendu préventivement de vos fonctions pour une durée de trois mois. Cependant, votre intérim est confié à l’inspecteur Principal Provincial Adjoint en charge des Ressources humaines (IPPA. RH) et lui enjoint de suspendre la perception de la somme illégale de 53.500 Fc de la TENASOSP, à la place de 50.000 Francs congolais fixés par l’arrêté provincial, et procéder au remboursement« , ainsi stipule la correspondance du ministère provincial de l’EPST.

 

Toutefois, dans cette correspondance, le Ministre provincial de l’EPST regrette que l’IPP honoré Mulamba n’a pas réservé une suite à sa correspondance du 16 Mars dernier, lui adressée pour des explications sur ce dossier dont il était inculpé.

 

Arsène KASAMPU

0Shares