0 3 minutes 1 an

L’Observatoire d’Etudes et d’Appui à la Responsabilité Sociétale et Environnementale (OEARSE), le Centre de Genève pour la gouvernance du secteur de la sécurité (DCAF) et l’Association du Code de conduite internationale (ICOCA) en collaboration avec les organisations de la société civile congolaise et les institutions du pays organisent du 28 au 29 mars 2023, à Kinshasa, l’atelier national de validation du projet d’amélioration de la réglementation du secteur de la sécurité privée (sociétés de gardiennage) en République démocratique du Congo.

Me Christian Matondo de l’ONG SECURITAS a noté au nom des organisateurs que cet atelier est un moment historique du processus de renforcement de la réglementation et gouvernance du secteur de la sécurité privée en RDC entamé depuis 2018 à ce jour.

Il a rappelé que la sécurité privée est un secteur en pleine croissance en RDC comme dans le monde. Ce secteur connait un impact considérable sur les droits humains et sur la sécurité du pays. Il a rappelé que le secteur de la sécurité privée a le potentiel, soit d’augmenter la complexité des questions sécuritaires, soit offrir des solutions à cette complexité, a noté l’orateur du jour.

En organisant cet atelier, la volonté des parties prenantes venues de Kinshasa et des provinces est de contribuer à l’encadrement du secteur de la sécurité privée par des textes réglementaires adaptés à la complexité de ce domaine et aux pratiques internationales.

Une fondation juridique essentielle de cette question de la sécurité privée contribuerait à la prospérité de la RDC, a dit l’orateur.

Pour sa part, Freddy Kasongo de l’ONG OEARSE a mentionné que le projet du texte règlementaire qui sera soumis à la validation fut élaboré sur base des études précédentes menées dans différentes provinces de la RDC depuis 2018.

 

 

Kerima

0Shares