0 2 minutes 1 an

Le Président de l’Assemblée provinciale du Kasaï Aloïs Mushitu Ngenge a déploré le jeudi 30 mars 2023, la gestion calamiteuse de l’exécutif provincial dans son discours d’ouverture de la session parlementaire de Mars.

 

« La gestion du gouvernement provincial ne répond pas aux attentes de la population du Kasaï. Le tissu environnemental est en dégradation virtigineuse entre autre, le ravin Sokagik, l’effondrement du pont Lovua dans le secteur de Bapende, c’est qui prouve cette gestion que nous déplorons à ce jour  » a déclaré Aloïs Mushitu.

 

Toutefois, devant les élus provinciaux et les membres du gouvernement provincial, Aloïs Mushitu Ngenge a précisé que cette session qui s’ouvre, est essentiellement consacrée au contrôle parlementaire. D’autres questions de l’heure notemment l’exécution du projet de développement local des 145 territoires initié par le chef de l’État, ainsi que l’examen des propositions des projets d’édits de députés provinciaux.

 

Arsène KASAMPU

0Shares