0 5 minutes 1 an

Ce mercredi 5 avril 2023, l’union sacrée de la nation s’est officiellement transformée en plateforme politique et électorale. La cérémonie s’est déroulée au Pullman Hôtel de Kinshasa et s’est soldée par la signature officielle de sa charte par les différents membres qui la compose.

Avec son présidium composé des gaillards dont Sama Lukonde premier ministre, Christophe Mbosso président de l’assemblée nationale, Augustin Kabuya secrétaire général de l’UDPS, Vital Kamerhe VPM de l’économie, Jean Pierre Bemba VPM de défense et Modeste Bahati président du sénat.

Le chef du gouvernement, Sama Lukonde, a rappelé à l’assistance la mission confiée par le chef de l’État, qui était celle de formaliser cette structure.

«La mission précise avait été donnée au présidium par la haute autorité d’aller vers la formalisation d’une vision qui était la sienne, celle de l’Union sacrée de la nation en termes d’organisation des forces politiques et de toutes les structures qui accompagnent cette vision. Nous avions fait une invitation aux responsables des partis politiques de l’Union sacrée. Tout ce que nous avions eu comme actions pour la naissance de l’Union sacrée et les partis étaient déjà présents avec nous, mais une grande partie des partis, qui souhaitaient aussi adhérer à cette vision et être avec nous. Nous avions alors décidé par solidarité, d’avoir d’abord une rencontre que nous avions eu avec tous les partis. », a fait savoir Sama Lukonde.

Ensuite c’était autour de Christophe Mboso de porter à la connaissance des différents participants que cette charte comprend 76 articles regroupés en 9 chapitres, suivi d’un préambule. Tout en annonçant la sortie officielle en date du 22 avril.

« Dès que nous aurons signé la charte tout sera terminé pour nous tous, nous allons nous mettre au travail. Nous nous sommes retrouvés ici comme des camarades du présidium et les camarades chefs de partis politiques. Il va falloir que nous sortions officiellement pour que le monde entier, le peuple congolais sache qu’il existe réellement dans les faits et dans les actes, l’Union sacrée qui nous conduira comme membres d’une plateforme politique et électorale. Et pour la sortie officielle, sauf force majeure, nous estimons que nous pourrons nous produire officiellement le 22 avril. nous invitons les présidents de sensibiliser nos membres des partis politiques, y compris les membres des associations qui sont avec nous », dit-il.

Pour conclure, Augustin Kabuya a encouragé les membres à l’unité.

« Aujourd’hui le monde entier nous regarde, et la population nous fait confiance, chaque œuvre humaine ne manque jamais des imperfections. Nous n’avons pas dit que tous les problèmes sont résolus à travers notre charte. C’est aujourd’hui que les problèmes vont commencer, ayons la sagesse à chaque moment quand il y a problème entre nous. On doit le gère avec sagesse au lieu de sortir en public. Puisqu’il y aura des problèmes, nous avons l’expérience à chaque moment lorsqu’il y a un grand nombre qui s’ajoute dans une organisation, c’est à ce moment là aussi que les problèmes s’ajoutent. Privilégions le dialogue parmi nous, ayons l’esprit de pardon. Nous sommes des humains. Chacun de nous a ses défauts et et ses qualités. Faisons un effort pour se supporter mutuellement. », affirme Augustin Kabuya.

Notons que plusieurs centaines des responsables des partis politiques ont pris part et ont aussi signé cette charte.

 

Chadrack Mbuyi

0Shares