0 2 minutes 1 an

Le ministre de l’intérieur, sécurité et ordre public Alain Tshisungu a demandé à la population de la ville de Tshikapa et ses environs à signaler les personnes suspectes dans leurs milieux de vie. Il l’a dit ce mardi 25 avril au cours d’un entretien téléphonique avec votre rédaction.

« J’appelle la population à dénoncer tous les suspects identifiés dans les quartiers auprès des services de sécurité (police de proximité). Aussi disponibiliser dans chaque parcelle des sifflets, pour signaler la présence des bandits ce qui peut permettre aux voisins de venir à la rescousse de personnes visitées. Surtout j’insiste auprès de nos populations d’appeler régulièrement le numéro vert de la Police Nationale congolaise en cas d’agression des malfrats« . A-t-il dit.

Signalons que la ville de Tshikapa fait face à une insécurité grandissante ce dernier temps. Il ne se passe pas deux jours qu’un cas de vol à mains armées ne soit décompté dans les cinq communes qui composent le chef lieu de la province du Kasaï et ces périphéries.

Le cas récent s’est déroulé dans la commune de Mabondo, où des habitations de paisibles citoyens ont été visitées par les personnes armées, emportant plusieurs biens et de sommes d’argent importantes sans être inquiété.

 

 

Arsène KASAMPU.

0Shares