0 4 minutes 1 an

Une soirée de gala et de charité dénommée HEKIMA PEACE est annoncée vendredi 16 Juin 2023, à 18 heures, au Pullman hôtel de Kinshasa.

Selon les organisateurs, l’initiative est une collaboration entre l’ambassadeur international de la jeunesse pour la paix et les légendes du football congolais.

L’objectif est de mobiliser les décideurs, les diplomates et plusieurs grandes personnalités pour la cause de la paix. Et aussi sensibiliser la jeunesse à s’impliquer à la restauration de la paix en République démocratique du Congo.

Trésor Bagayamukwe Byamungu, Initiateur de l’Asbl Hekima, respectivement l’homme à pied d’œuvre de cette action, a confirmé la nouvelle, à l’issue d’un entretien qu’il a accordé à votre médias, le week-end dernier.

Cette activité vise l’implication des jeunes pour la paix à tous les niveaux.

« Nous sommes en train de lancer une campagne de mobilisation générale, pour présenter l’implication des jeunes ainsi que leurs différentes actions. Surtout, voir comment dans l’unité, pouvons-nous contribuer à l’aboutissement de ces résolutions  » a-t-il fait savoir.

Bagayamukwe s’est dit confiant que la tenue de cette kermesse sera une bouffée d’oxygène pour la jeunesse. Il fonde une foi inébranlable au sens d’éveil et d’implication de la jeunesse tous azimuts.

 » Nous nous attendons à l’implication des congolais à chaque niveau. C’est pourquoi nous projetons plusieurs tranches ou niveaux d’implications« , soutient-il.

À la fin de la soirée, la somme collectée facilitera la matérialisation des plusieurs projets.

 »Nos actions se basent sur deux axes: il y’a la partie éducation et la partie développement. Pourquoi développement ? Parce que ventre affamé n’a point d’oreilles. Dit-on. Il est important de combattre la famine pour essayer de sensibiliser les jeunes. Là déjà il ya des actions bien établies par rapport à la partie Est, ituri, Nord et Sud-Kivu qui va mettre en place des projets de développement pour les foyers. C’est-à-dire, on a les projets de construire des maisons de la femme, d’assurer la formation professionnelle des femmes, d’accompagner l’agriculture de la semaille jusqu’à la commercialisation… Tout ça, dans l’objectif de rendre autonome les foyers vulnérables. Et une fois qu’on aura rendus ces foyers capables de pouvoir survivre, alors on va être sûrs que dans la sensibilisation que nous allons faire, que dans l’éducation que nous allons donner à la jeunesse autour de la paix, l’amour, nous serons entendus et pourrons être accompagnés par tous les jeunes  » a-t-il étayé.

Plus loin encore, Trésor Bagayamukwe Byamungu a survolé plusieurs autres projets de développement déjà mis en place dans la partie est du Congo. Il s’agit principalement des projets à Goma, Béni, Nord et Sud-Kivu.

« Nous comptons assurer l’accompagnement des entrepreneurs au niveau de béni. Au Sud-Kivu, nous avons un projet d’accompagnement agricole à Buhale. Aussi, nous envisageons accompagner les femmes survivant de l’hôpital de Panzi, ces femmes soignées par le Docteur Mukwege doivent être réinsérer socialement et retrouver la joie de vivre  » révèle-t-il.

L’ambassadeur international de la jeunesse pour la paix, avait par le biais de son ASBL “Hekima”, organisé l’année dernière, la première édition du projet intitulé “Pona Ekolo à nos vaillantes femmes”, qui a permis d’apporter assistance aux femmes et jeunes filles de l’Est du pays à travers la vente aux enchères des tableaux de peinture.

 

 

Jimmy Sita

0Shares