0 2 minutes 1 an

La session préliminaire de l’examen d’État a été lancée ce lundi 08 mai 2023 à Tshikapa par le vice-gouverneur de la province du Kasaï Gaston Nkole Tshimuanga, accompagné de son ministre provincial de l’EPST Antoine Bushabu Bope, au centre de l’Institut Tshikunga situé dans la commune de Dibumba 2.

« 14000 élèves finalistes, dont 4745 filles ont été enregistrées pour la division provinciale de l’enseignement primaire secondaire et professionnel Kasaï 1 et 2″, a précisé Christian Ilanga, Directeur provincial L’EPST Kasaï 1.

Le vice-gouverneur Gaston Nkole Tshimuanga a émis le vœu de voir ces épreuves se dérouler dans un climat serein.

Par ailleurs, le ministre provincial de l’EPST Antoine Bushabu Bope a appelé les gestionnaires du secteur de l’enseignement en province, au respect de l’arrêté du gouverneur fixant les frais de dissertation à 65.000 francs congolais.

Il a promis les suspensions des chefs d’établissements scolaires qui seront pris la main dans le sac, exigeant de frais contraires au montant prévu par le gouvernement provincial du Kasaï.

Pour se servir d’exemples, Antoine Bushanu revient sur sa décision du 06 mai 2023 dernier, qui suspend un Chef d’établissement de ses fonctions pour majoration de frais de participation à la dissertation dans le territoire de Mweka.

Notons que, les préliminaires des examens d’État édition 2022-2023, notamment le français oral et jury pratique, sont prévus du 8 au 11 mai 2023.

 

 

Arsène KASAMPU

0Shares