0 2 minutes 2 ans

Lors d’une matinée politique de ce mercredi 18 mai, devant ses partisans, Martin Fayulu, leader de la plateforme politique Lamuka, condamne le Président Félix Tshisekedi d’avoir pris l’initiative d’adhérer la RDC dans la Communauté D’États d’Afrique de l’Est (EAC). À en croire Martin Fayulu, cette adhésion constitue un pis aller pour une balkanisation économique du pays.

«Aujourd’hui la balkanisation est en marche. Ils ont compris et aujourd’hui ils sont passés à une autre phase, c’est la balkanisation économique. C’est pour cela qu’ils ont amené monsieur Félix Tshisekedi à adhérer Eastern African Community. » a condamné Martin Fayulu.

Pour lui, l’économie congolaise n’a rien à donner dans cette zone économique en termes des valeurs ajoutées.

« On ne peut pas aller dans la communauté des États de l’Afrique de l’Est sans rien apporter. Qu’est ce que nous allons apporter là bas ? Nous allons apporter nos minerais ? Nos ressources naturelles ? Vous donnez aux autres un marché de 40 millions de consommateurs, et vous vous ne profitez pas. Nous devons d’abord construire notre économie. » a-t-il fait savoir

Pour rappel, pas mal d’analystes fustigent cette adhésion à la EAC pour des raisons de manque de compétitivité de nos industries locales. Adhérer à une zone économique requiert un échange des biens et services dans tous les sens, autrement une adhésion dans ce sens constitue un frein pour l’éclosion des entreprises locales.

Signalons par ailleurs que l’espace CEA compte plus de 400 millions des consommateurs et constitue l’espace économique Africain la plus dynamique en termes d’échanges des biens, des services et des personnes. La RDC y a été adhéré le 29 mars 2022.

 

Hénoc Mpongo

0Shares