0 2 minutes 2 ans

Frustrés et déterminés, les manifestants continuent à revendiquer le départ illico de la MONUSCO. En ce deuxième jour de manifestation, ce mardi 26 juillet, le bilan s’alourdit et compte plusieurs blessés et 5 personnes tuées.

 

Vu la gravité des incidents, le Ministre de la Communication et des médias, Patrick Muyaya promet d’organiser incessamment une conférence de presse conjointe avec le chef adjoint de la MONUSCO Khassim Diagne sur le bilan humain, matériels ainsi que les conséquences à tirer.

 

En outre, le porte parole du Gouvernement annonce aussi faire le point sur le processus de retrait déjà entamé de la Mission d’Observation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo.

 

Rappelons que c’était depuis hier dans la matinée que les habitants de la ville volcanique de Goma ont manifesté pour le départ des éléments de la MONUSCO. Pour plusieurs, la présence de la MONUSCO ne contribue en rien dans la stabilité de l’Est du pays.

 

Hénoc Mpongo

0Shares