0 3 minutes 2 ans

Mercredi 19 Octobre 2022, l’organisation non gouvernementale Femme Main dans la Main pour le Développement Intégral a ouvert un atelier de renforcement des capacités à l’intention des autorités traditionnelles et leaders communautaires dans la salle des réunions de l’Institut national de préparation professionnel à Mbuji-Mayi.

Cette session de formation est axée sur l’engagement dans la prévention des risques de violences sexuelles et celles basées sur le genre.

FMMDI
Nathalie Kambala Luse Directeur-pays de FMMDI en pleine consultation

Cinq chefs coutumiers par territoire, deux chefs de secteur et les administrateurs de territoires ont été sélectionné pour prendre part à cet atelier.

L’activité de ce jour organisée par FMMDI-ONG en partenariat avec le Fond de Nations-Unies pour la Population (UNFPA) et l’Agence de Nations-Unies pour les Réfugiés (UNHCR) a commencé par la définition des aspects liés aux VBG.

À lire aussi

Kasaï Oriental : La FMMDI à Mbuji-Mayi pour des activités en faveur des différentes communautés

Ces partenaires traditionnels de Femmes Main  dans la main pour le Développement Intégral ont, chacun, exposé sur au-moins une thématique relative à la question des violences sexuelles et celles basées sur le genre.

À en croire Nathalie Kambala Luse, directeur-pays de FMMDI en république démocratique du congo, ces assises de deux jours visent à outiller les participants, notamment les leaders communautaires et coutumiers dont la société civile à s’investir dans la lutte contre ce fléau qui déshonore la femme et fille de l’espace Kasaï, au lendemain de la guerre de Kamuina Nsapu qui a secoué  cette région du centre de la République entre 2016 et 2018.

Kambala Luse indique également qu’au terme de cette formation de capacitation, l’acte d’engagement sera signé par les autorités traditionnelles pour assouplir les coutumes avilissantes qui gagnent du terrain dans cette partie du pays, notaire pour arriver à réunifiée les couples séparés de suite des voilences perpétrées pendant le phénomène Kamuina Nsapu. Ce, étant donné qu’il s’agissait des actes commis de manière involontaire.

Notons que cette formation intervient après que l’ONG-FMMDI ait bouclé la série de consultations à travers la ville de Mbuji-Mayi et quelques Territoires du Kasaï Oriental.

 

 

 

Love Mukendi

0Shares