0 2 minutes 2 ans

Désigné facilitateur du processus de Nairobi par la communauté d’Afrique de l’Est( EAC) , l’ancien président kenyan Uhuru Kenyatta a fait passer, dimanche 13 novembre via la radio Okapi, un message de solidarité au peuple congolais.

Accueilli à Kinshasa par Félix Tshisekedi, l’ex chef de l’État a accordé une interview exclusive à la radio onusienne. Il a profité de l’occasion pour appeler tous les congolais à éveiller à leur sens patriotique et à travailler ensemble.

« Il y a ceux qui viennent d’ailleurs pour vous diviser… Ils ne vous divisent pas parce qu’ils vous aiment. Ils agissent ainsi pour leurs intérêts. C’est la responsabilité de tous les congolais. » A – t- il déclaré.

Uhuru Kenyatta, selon ses dires , s’élève contre l’option militaire et exhorte les groupes armés à déposer les armes. Il affirme que les armes ne font que des victimes, ils ne construisent jamais le développement et la richesse dans un pays.

 » … Nous sommes là pour voir comment nous pouvons ramener la paix dans le pays ainsi que la solidarité entre les différentes communautés et ethnies. » A expliqué Uhuru Kenyatta

Rappelons que, pas plus tard que le week-end dernier, juste avant l’arrivée de Uhuru Kenyatta, Kinshasa a accueilli deux chefs d’États Africains en exercice.

Joao Lourenço, chef d’État Angolais , médiateur désigné par la communauté de développement de l’Afrique australe ( SADC) et de l’Union Africaine ( UA) sur le conflit RDC- Rwanda et le président de la Guinée Bissau, Umaro Sissoko Umbalo. Le but principal de ces visites a été celui de venir à bout de l’insécurité à l’Est de la RDC par l’anéantissement de tous les groupes armés terroristes.

 

 

 

Blessing Muayi

0Shares