0 2 minutes 2 ans

Il y’a de cela plus de 20 ans que la partie Est du pays baigne dans l’instabilité. À ce jour, bon nombres d’enquêtes nationales tout comme internationales dénombrent des millions de morts, et la tendance ne semble pas être à la baisse.

Si la RDC demeure victime dans cette guerre qui n’est pas conventionnelle, résoudre celle-ci en déclenchant une guerre État contre État ne constitue pas une solution durable car les tenants et les aboutissants de cette guerre n’est ni la RDC encore moins le Rwanda, estime un expert en Relations internationales, professeur des universités, Darius Makindu.

Pour le professeur Makindu, la vraie réalité ce n’est pas celle qui est visible car, dit-il, « les FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) et les Forces Armées Rwandaises (FAR) ne sont ni le problème ni la solution! Le problème et la solution sont au delà des frontières congolaises et rwandaises ». Ceci n’est qu’un secret de polichinelles, appuye-t-il.

Rappelons que, Vital Kamerhe, à l’époque où il était membre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) de Joseph Kabila, stipulait que la guerre à l’Est est une guerre par procuration; c’est à dire, les pays voisins en connivence avec certains congolais pillent systématiquement les ressources minières du pays au profit des puissantes firmes internationales qui sont en quête de matières premières que regorge la RDC, notamment le coltan, le cobalt,…

Hénoc Mpongo

0Shares