0 1 minute 2 ans

Le scandale a eu raison de son poste de conseiller spécial en matière stratégique à la présidence. Pour laver son image, le conseiller spécial en matière stratégique du président de la république, Vidiye Tshimanga, a déposé ce vendredi 16 septembre, sa lettre de démission à son poste.

Trempé dans une affaire de trafic d’influence pour octroie des marchés miniers, le conseiller stratégique a présenté sa démission en voulant défendre sa dignité.

« La blessure étant malheureusement trop ouverte à ce stade, la présente me paraît être la seule décision de dignité à prendre » peut-on lire dans cette lettre de démission.

 

Hénoc M

0Shares