2 3 minutes 1 an

L’écrivain Congolais Sinzo Aanza est de retour sur la scène littéraire avec une nouvelle pièce de théâtre éditée et publiée aux éditions Nzoi.

Titre raccrocheur et unique comme aux habitudes de l’auteur, « Plaidoirie pour vendre le Congo » est une pièce de théâtre « où des familles sont invitées à réfléchir à la valeur de leurs proches morts lors d’une bavure de l’armée », rapporte le journal le monde.

On l’appelle le poète de la ville. Il est romancier, dramaturge, artiste plasticien né à Goma en 1990 où il écrivait depuis tout petit avant de prendre ses quartiers à Kinshasa. Sa plume est drôle et légère mais elle soulève des montagnes de questions socio-politiques de la République Démocratique du Congo avec poésie, profondeur et lucidité.

Il a écrit, participé dans beaucoup de projets littéraires tel que « chroniques du Congo » avec son texte « Shilatembo« , placé au tout debut de l’ouvrage, revue LELO, ainsi que « Arènes Antérieurs« , une drame co-écrite avec le Togolais Koukouvi Dzifa Galley et le Camerounais Eric Delphin Kwegoué.

Pour ce qui est de son compte personnel, Sinzo Aanza est à son 3ème opus après avoir publié « Généalogie d’une banalité » en 2015, un roman qui propose deux discours, l’un officiel, l’autre populaire et intime autour du regard qu’ont les gens sur les richesses du Congo, et « Que ta volonté soit Kin » en 2018, une pièce qui transcende le quotidien Kinois et les nuits somptueuses et dangereuses de Kinshasa en mettant en scène 3 personnages : Sophie, qui célèbre son amour perdu ; Pilate, l’officier de police qui voudrait la décamper ; et Lily, qui va tout faire pour consoler son amie.

À titre de rappel, la pièce « Plaidoirie pour vendre le Congo » avant d’être publiée comme livre, a été jouée en France au théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine, et au théâtre de l’Odéon à Paris dans le cadre de la saison « Africa2020 ».

 

 

Shekinah Yala

0Shares

2 commentaires sur « Culture : « Plaidoirie pour vendre le Congo » la nouvelle pièce de théâtre de Sinzo Aanza sur la scène littéraire   »

  1. La pièce a une histoire intéressante en Afrique à Ouaga, avec Aristide Tarnagda ai Festival Les Récréâtrales. Le seul détail qui manquait. Merci cher poète !

Les commentaires sont fermés.