0 2 minutes 1 an

L’eau potable ne coule plus dans la cité de Ndjoko-Punda, dans le territoire de Luebo, depuis le 14 février dernier, nous précise le coordonnateur de la société civile de la contrée Claude Bopey qui a lancé une alerte aux autorités tant nationales que provinciales ce mercredi 15 mars 2023.

« Les habitants du quartier Vodacom boivent l’eau non captée, il y a de cela un mois, suite à une panne de moteur du seul forage qui approvisionnait cette partie de la cité de Ndjoko-Punda, causée par une pluie torrentielle qui s’est abbatue la nuit du 13 au 14 février« , a déclaré Claude Bopey.

L’un des membres du comité de gestion dudit forage contacté, appelle les autorités compétentes d’intervenir pour la survie de la population, qui, selon lui, court le risque de s’approvisionner et consommer une eau non potable et s’exposer à plusieurs maladies.

« La panne qu’a connue ce forage nécessite l’intervention d’un mécanicien spécialisé dans ce domaine pour décanter la situation. D’où l’implication des nos autorités compétentes serait susceptible, pour que la population de Ndjoko-Punda s’approvisionne d’une eau potable, de peur qu’elle ne contracte les maladies diarrhéiques dûes à la consommation de l’eau non-potable. Mieux vaut prévenir que guérir« , conclut-il.

 

 

Arsène KASAMPU

0Shares