0 3 minutes 1 an

L’église Neo-apostolique authentique (ENA/A) a publié un communiqué annonçant que son apôtre patriarche Christophe Kabongo Kantu est aux arrêts et a passé la nuit au tribunal de Gombe.

Selon le communiqué publié sur le compte facebook de l’église, il a été accusé par l’église Neo-apostolique international (ENAI) zone RDC Ouest d’avoir détourné leurs fidèles.

Tout a commencé il y’a quelques mois passé, Christophe Kabongo Kantu au paravant apôtre ordinaire à l’église Neo-Apostolique International était en désaccord total avec les nouvelles réformes menées a l’église notamment l’ordination au ministère sacerdotal des femmes, la bénédiction des mariages homosexuels, etc …

Ce dernier, occupant un poste stratégique (président de la chorale) a décidé de créer l’église Néo-Apostolique Authentique (ENA/A) pour préserver les anciennes valeurs de l’église dont il a grandi et ce au détriment de l’église Neo-Apostolique international (ENAI) dont il a reçu le ministère d’apôtre.

Après la création de ENA/A, une grande foule des fidèles de ENAI RDC OUEST non d’accord avec les réformes menées ont préféré muter vers Église Néo-Apostolique authentique qui, selon eux, préserve véritablement les valeurs de l’apôtre Paul considéré comme fondateur de l’église.

Les fidèles de l’église Neo-Apostolique authentique demande la libération immédiate de leur apôtre patriarche, ils font un parallèle entre l’apôtre Paul arrêté pour son travail salvifique pour le seigneur Jésus-christ et leur patriarche apôtre arrêté aujourd’hui.

L’église appelle ses membres à s’unir dans la prière pour montrer au diable qu’il n’est rien contre le Seigneur Jesus-Christ. Le communiqué s’achève par la déclaration « ON NE COMBAT PAS LE SAINT ESPRIT »

 

 

Chadrack Mbuyi

0Shares