0 3 minutes 1 an

Au cours d’une réunion organisée à l’intention des chefs de promotions et devant la coordination des étudiants de l’Institut Supérieur d’études Sociales de Kananga ce mercredi 5 avril 2023, le directeur général de cette institution a tenu à dissiper le malentendu qui a mis du feu et créé d’agitation au sein de la communauté estudiantine.

Accompagné de son secrétaire général académique, le professeur Bien Aimé Kabemba s’est livré au jeu de questions-réponses, après avoir éclairé ces représentants des étudiants sur la question des frais académiques qui avait énervé les esprits.

Le directeur général de l’ISES Kananga

Le professeur Kabemba a, lors de ce tête-à-tête, démontré que les frais fixés par son institution sont abordables par rapport à d’autres universités et instituts supérieurs de la place.

Pour sa part, le secrétaire général académique de l’ISES, professeur Albert Aimé Kabue Muela a condamné le fait que la situation soit troublée par les étudiants, jusqu’à ternir l’image de l’Institut Supérieur d’Etudes Sociales (ISES), sans avoir été en contact avec les autorités académiques de ladite institution pour d’amples précisions sur les frais pour lesquels ces étudiants ont même tenté de marcher le lundi dernier.

Albert Aimé Kabue Muela a invité les représentants des étudiants à la culture de dialogue avec les autorités hiérarchiques, avant d’aller sur la rue pour gâcher l’honneur d’une institution d’enseignement supérieur comme l’ISES-Kananga.

Au sortir de cette rencontre, le porte-parole des étudiants de l’Institut Supérieur d’Etudes Sociales de Kananga a lancé un appel au calme à ses camarades.

Il a par ailleurs indiqué que lui et l’ensemble de la coordination des étudiants qu’il dirige sont à pied d’œuvre pour suivre de près la situation et calmer le jeu.

Toutefois, le commandant des étudiants de l’ISES a reconnu le fait qu’il y avait malentendu en rapport avec le document fixant les frais à payer pour cette année académique.

Il sied de noter que le Vice-président de l’assemblée provinciale du Kasaï-central, Marcel Tshipepele a accordé une audience, mardi 4 avril 2023 à une délégation des étudiants de cet établissement supérieur. Marcel Tshipepele a promis à ces derniers de s’impliquer personnellement pour trouver solution à leur desiderata.

 

 

Klaude Kabwebwe et Pierre Mukendi 

0Shares