0 2 minutes 1 an

Le parti politique Nouvel Élan d’Adolphe Muzito dit prendre acte de la rébellion de Martin Fayulu et son parti ECIDE dans un communiqué publié ce samedi 9 avril 2023.

 

En effet, selon la convention de LAMUKA, après Martin Fayulu en tête de la plate-forme, c’est à Adolphe Muzito de lui succéder. Cependant, avant même la date de la passation prévue pour le 11 avril prochain, Martin Fayulu à déjà placé un autre coordonateur à la tête de LAMUKA au détriment d’Adolphe Muzito et son parti Nouvel Élan.

 

« Bien au contraire, monsieur Martin Fayulu après avoir unilatéralement et frauduleusement coopté au présidium de LAMUKA son ami Mathieu Kalele, vient de procéder ce samedi 8 avril 2023 à la passation du pouvoir en faveur de celui-ci comme coordonnateur de Lamuka en violation de sa convention. », martèle le chargé de communication de Nouvel Élan dans le communiqué.

 

Au regard des événements, Nouvel Élan dit prendre acte de ce qu’il considère comme rébellion de Martin Fayulu, coordonateur honoraire de LAMUKA et son parti ECIDE qui a accepté d’instaurer un coordonateur autre qu’ Adolphe Muzito a la tête du présidium de la plateforme.

 

Par ailleurs, Nouvel Élan organise le mardi 11 avril 2023, jour prévu pour la passation de pouvoir, une cérémonie du constat de l’auto exclusion de Lamuka et Monsieur Martin Fayulu et de son parti ECIDE et un point de presse a l’intention de l’opinion nationale et internationale, pour assurer la reprise de la coordination de Lamuka.

 

Chadrack Mbuyi

0Shares