0 2 minutes 1 an

Plus de 4500 personnes en majorité les plus démunis ont partagé au grand Kasaï la joie avec la communauté musulmane Ahmadiyya au Congo (COMACO ) durant le mois de Ramadan.

Des programmes sociaux ont été déployés par cette communauté dans des prisons et orphelinats notamment à Tshikapa, Kananga, Mbujimayi, Demba , Luiza et ilebo où les pensionnaires ont bénéficié des vivres, non vivres et des assistances financières, révèle Rameez Ahmed, missionnaire en chef de cette communauté dans la région.

Il s’agit à l’en croire, d’une tradition qui devrait être respectée, celle de partager avec les nécessiteux pour traduire l’esprit généreux que les musulmans ahmadis partagent sans distinction de races encore moins de religions.

Ces initiatives soutenues par Humanity first, une organisation philanthropique non gouvernementale au sein de la communauté ahmadiyya se sont accrues en faveur de plus d’indigents au Kasaï durant ce carême, ajoute Rameez Ahmed.

Le missionnaire en chef de la COMACO au Kasaï précise que ces œuvres reposent sur “Amour pour tous, haine pour personne” , précepte de Hazrat Mirza Ghulam , fondateur de Ahmadiyya, puisant son fondement dans le saint Coran.

 

Le mois de Ramadan consacrant le jeûne des musulmans a été clôturé le 22 Avril 2023 par la COMACO. A l’occasion, les membres de cette communauté qui ont fêté Aïd-ul Fitr ont été exhortés à garder la piété qui traduit l’augmentation de leur spiritualité.

 

 

Par: Van Frédéric Tshilanda à Kananga

0Shares