0 2 minutes 1 an

Les femmes de la commune de Dibumba 2 sont victimes de ravissement des objets de valeur et autres sur le chemin qui mène à la source d’eau, par les hommes cagoulés. A appris lesmedias.net de sources administratives de la commune citée ci-haut ce lundi 15 mai 2023.

L’une des victimes rencontrée qui a requit l’anonymat explique :

« C’était dans la matinée que nous étions en groupe des mamans, dans la direction de la source au quartier saint Vincent de Paul. D’un coup, des hommes a moitié nus armés jusqu’aux dents sont sortis devant nous. Nous étions nombreuses. Certaines allaient au champ, d’autres au service et d’autres encore à la source d’eau Tshamua pour s’approvisionner en eau potable. C’était sur le tronçon qui va vers la concession des témoins de Jéhovah à Dibumba 2. Ils ont pris tout ce que nous avions comme bien, en nous tabassant », a-t-elle révélé.

De l’autre côté, Diems Mulenda le mari d’une victime affirme que cet événement s’est passé deux fois dans la même journée. Heureusement qu’ils les ont seulement tabassées avant de récupérer ce qu’elles possédaient sans abuser d’elles.

Il demande les autorités des réunir les moyens sécuritaires afin de protéger la population de cette contrée.

Notons que, depuis un temps, il ya un temps, la ville de Tshikapa en général et quelques quartiers en particulier vivent dans l’insécurité. Plusieurs groupes de jeunes appelés « base », sèment la terreur aux paisibles citoyens.

 

 

Arsène KASAMPU

0Shares