0 3 minutes 1 an

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé, le jeudi 11 mai à son cabinet de travail, une réunion de sécurité à laquelle ont pris part le Vice-Premier Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, la Ministre près le Président de la République, Nana Manuanina Kihimba, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngombila Mbaka, ainsi que les officiers supérieurs de la PNC, des FARDC et des responsables des services de sécurité, notamment l’ANR, la DGM et le Renseignement Militaire.

Selon le Vice-Premier Ministre en charge de l’Interieur et Sécurité Peter Kazadi, qui a fait le point devant la presse, il était question d’examiner la situation sécuritaire de toute l’étendue de la République, en général, et de la partie Est de la capitale, Kwamouth, et Kisangani, en particulier.

« Il était question d’examiner la situation qui se passe dans la partie Est de la capitale, d’abord. C’est-à-dire, dans la commune de Maluku, mais également la situation qui se passe à Kwamouth. Nous avons également abordé la situation sécuritaire dans la ville de Kisangani. Après les échanges qui nous ont pris beaucoup de temps, plusieurs mesures ont été retenues. L’opinion doit retenir que le Chef du Gouvernement, avec tous les participants, ont levé l’option de restaurer l’autorité de l’État bouleversée par les bandits. »

Et d’ajouter :

« Il sera question de lancer des opérations de grande envergure qui ont été confiées à nos forces de défense et de la sécurité. Et je pense que dans les jours qui viennent, la paix va régner sur l’étendue de Kinshasa pourquoi pas à Kwamouth, à Kisangani et sur l’ensemble de la République démocratique du Congo ».

Selon plusieurs sources à Mbakana près de Kinshasa, la police et l’armée avec le concours de la population locale, ont réussi à mettre la main sur quelques inciviques ce samedi 13 mai après un rapport de force entre les deux parties. Pour le moment, confirment les mêmes sources, le calme  demeure précaire vu la psychose de cet avant midi.

 

 

OKAPINEWS.NET et LESMEDIAS.NET

0Shares