0 2 minutes 1 an

Le bureau conjoint des Nations-Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) Kasaï a révélé au cours de l’émission Okapi Service animée en direct de la ville de Tshikapa ce jeudi 18 mai 2023 que seul un groupe de miliciens du Kasaï a déposé ses armes au détriment des trois autres.

Sur trois mouvements insurrectionnels qui étaient actifs et qui avaient semé la terreur dans différents villages de la province du Kasaï précise le BCNUDH, seule la milice de Kamuina Nsapu qui a volontairement accepté la démobilisation et déposé ses armes après les élections de 2018. Les deux autres mouvements restants n’ont jusqu’aujourd’hui déposé leurs outils de guerre.

Virginie Musuamba du BCNUDH a conclu que le processus est en cours jusqu’à ce que ces deux autres mouvements diront oui au rétablissement de la paix, en déposant aussi leurs armes blanches utilisées lors des atrocités.

La représentante du BCNUDH au Kasaï a fait la mise au point sur la situation sécuritaire qu’à connue la province. Occasionnée par trois groupes insurrectionnels notamment Kamuina Nsapu, Écurie Bembe ainsi que Bana Moura entre 2016 et 2017 à la veille des élections présidentielles et législatives de 2018.

 

 

Arsène KASAMPU

0Shares