0 2 minutes 2 ans

Sous la présidence du Chef de l’État, il s’est tenu, ce lundi 15 juin 2022, jusque tard dans la soirée à la cité de l’Union africaine, une réunion du Conseil Supérieur de la Défense au cours de laquelle un train des mesures fermes ont été prises contre le Rwanda de suites de son agression de la RDC sous couvert du M 23.

Parmi ces décisions, il y a l’exigence faite au Rwanda de retirer ses troupes du sol congolais, la demande faite au gouvernement de suspendre tous les accords, protocoles d’accord et autres conventions signés avec le Rwanda et la mise à la disposition des FARDC des moyens conséquents pour lui permettre de défendre l’intégrité du territoire national.

Dans son compte rendu fait sur la RTNC, Muyaya Katembwe, ministre de la communication et médias a également indiqué que le Conseil a salué la mobilisation de la population congolaise dans le soutien de son armée durant cette agression.

 

 

Édith Mwanza

0Shares