0 3 minutes 1 an

‘’Il y’a un sentiment de résistance dans le chef de la population , les gens viennent difficilement au centre’’ Albert Kabongo agent soumis à l’instruction des électeurs à Kalamba.

Et d’ajouter

‘’ Nous avons fait appel aux chefs des quartiers pour pouvoir sensibiliser la population’’

Samedi 11 février 2023 , 07h00, le bureau d’inscription du village Kalamba ouvre ses portes, il fallait mettre plus d’une heure pour voir la première personne arriver, c’est Tshibola Masengu. Approchée par notre reporter, cette enseignante de formation donne la raison pour laquelle la population de ce coin tarde à venir se faire enrôler

 ‘’L’oubli des gens qu’ils ont élu en 2018’

‘’Nous n’avons plus revu les gens que nous avions élu en 2018, notre voix n’a jamais été entendue’’ a-t-elle déclaré

Le village Kalamba situé à la sortie de la commune de Kananga vers Dimbelenge à plus de 30km de route en terre battue, La contrée compte un centre d’inscription avec une machine d’enrôlement.

Si dans d’autres centres d’inscriptions dans la commune de Kananga il y’a engouement, à Kalamba, l’observation est toute autre malgré le peu de matériel que le centre compte.

Bitshilualua Odia, une cultivatrice, c’est le temps qui pose problème.

‘’Nous quitttons nos maisons très tôt pour le champs et nous rentrons pendant que le bureau est déjà fermé’’

Pour les autres qui viennent s’enrôler volontairement, le souci est d’avoir la carte pour sanctionner.

‘’Je dois avoir ma carte car nous avons besoin des nouveaux hommes politiques qui peuvent s’intéresser et vivre avec nous’’ s’est exprimé Théo Buyamba

Un leader d’opinion vivant dans cette contrée qui requiert l’anonymat répond par la question, ‘’Pourquoi devrions-nous nous faire enrôler au moment où la suite est connue, se faire doubler encore par les politiciens ?

Entre besoin des nouveaux animateurs politiques et mauvais souvenirs électoraux, La population de Kalamba semble avoir été blessée dans son amour propre par ses propres fils.

Il sied de noter que les opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs lancées le 25 janvier dernier dans la 2ème aire opérationnelle par le président de la CENI , Dénis kadima prendra fin ce 25 février 2023 soit 14 jours restant pour la clôture.

 

 

Kabwebwe Klaude

0Shares