0 3 minutes 1 an

La mission d’observation électorale CENCO-ECC a dévoilé ce mercredi 15 mars le premier rapport des faits observés dans la première aire opérationnelle.

En effet la mission observe que la CENI a fait un bon travail en publiant le calendrier électoral, accréditant tous les observateurs électoraux de la Mission d’observation CENCO-ECC et de certaines autres organisations, accordant des périodes de rattrapage et aussi en sécurisant les matériels et entrepôts.

Par ailleurs, elle regrette la circulation des matériels électoraux retrouvés entre les mains des individus n’en ayant pas qualité, la faible information sur le rôle des observateurs électoraux auprès des agents de secrétariats exécutifs provinciaux et des antennes de la CENI qui exigeaient les ordres de mission outre que les cartes d’accréditation.

En outre, la mission d’observation CENCO-ECC recommande à la CENI de clarifier la question des centres d’inscription non retrouvés sur terrain, documentés par la MOE CENCO-ECC ; d’apporter toute la lumière sur la problématique des matériels électoraux retrouvés entre les mains des individus n’en ayant pas qualité ; de publier les statistiques des enrôlés par centre d’inscription ; de continuer à sanctionner ses agents qui n’accomplissent pas correctement leurs tâches ; de mettre à la disposition de toutes les parties prenantes les informations liées au financement des opérations électorales et son plan de décaissement ; de renforcer les capacités et la mobilité de ses techniciens afin d’assurer une meilleure maintenance permettant de minimiser les cas de disfonctionnement des kits et aussi de mettre à la disposition des organisations de la société civile les matériels de sensibilisation de la population qu’elle a produit.

La MOE CENCO-ECC promet de publier le rapport global à la fin des opérations d’identification et d’enrôlement dans les deux autres aires opérationnelles.

 

Petit Ben Bukasa 

0Shares