0 2 minutes 1 an

Le système des Nations-Unies et le gouvernement congolais tablent depuis ce jeudi 16 mars à l’actualisation du plan de travail conjoint 2023 du cadre de coopération des Nations-Unies pour le développement durable 2020-2024.

Selon Diaw Aboubakri Chef du bureau du coordinateur résident humanitaire, ces travaux de deux jours soit, le jeudi 16 et vendredi 17 mars, ont pour objectif, d’analyser et faire le point des avancées enregistrées au cours de l’année dans la mise en œuvre dudit cadre et procéder à des éventuels ajustements dans la planification des activités pour l’année 2023.

Diaw Aboubakri Chef du bureau du coordinateur résident humanitaire 

« Nous allons travailler à faire la mise à jour. C’est comme par exemple nous allons voir par rapport aux actions à mener si dans la zone x le contexte a changé quelque chose de nouveau est apparue et voir comment on peut s’ajuster et s’adapter par rapport à ce changement. » A déclaré Diaw Aboubakri.

Et d’ajouter :

« Vous allez vous demander pourquoi au mois de mars, et bien parce que c’est un travail qui a été déjà fait l’année dernière et pour lequel on avait déjà planifié les activités pour 2022 et 2023. Aujourd’hui et demain nous allons voir ce qu’on a pas pu réaliser et voir dans quel contexte le réaliser. »

Pour rappel, depuis 2019, le système des Nations-Unies en RDC a signé avec le gouvernement congolais, un cadre de coopération pour le développement durable couvrant la période de 2020-2024. Ce cadre constitue la réponse collective du système des Nations-Unies aux priorités nationales inscrites dans le plan national stratégique de développement et contribue aux efforts de la RDC à réaliser les objectifs de développement durable.

 

 

Petit Ben Bukasa

0Shares