0 3 minutes 1 an

À la suite des activités liées au mois de la Femme, l’organisation News Lab avec ses associés ont ténu une table ronde ce mercredi 05 avril au centre culturel Boboto à Gombe.

 

Tenue autour du thème » Table ronde des médias sur les innovations technologiques pour une participation accrue de la femme au processus électoral », avec la participation de trois orateurs et un auditoire composé des hommes politiques, des médias ainsi que de la société civile.

 

Le premier intervenant, Nestor Maroyi, chargé de la sensibilisation à la Ceni, s’est étalé sur l’état de lieux du processus électoral, en épinglant trois points essentiels  » comprendre les cadres générales du processus électoral, les innovations contenues dans les lois et les stratégies de capitalisation »

 

Pour sa part Mirindi Hermann ciralira, président de l’ONG Fédération internationale des ambassadeurs de la paix, intervenant en deuxième position, aborde la femme politique face aux défis des innovations technologiques dont il relève que « le défi de la femme demeure celle de l’émancipation pour atteindre le niveau de s’imposer sur le champ politique, un défi de parité homme et femme qui est un droit, un mérite pour la femme « 

 

La dernière intervenante, Charlotte Ndungo Mayele, chargée de programme de la ligue des femmes congolaise pour les élections, a intervenu sur l’importance de la participation de la femme au processus électoral et aux élections.

« Nous avons vu la femme se distinguer dans plusieurs domaines de la vie, alors pour ce qui est de son importance à participer dans les opérations électorales, cela ne demande que la volonté de faire de celle ci car dit-on les femmes en politique, elles changent la politique générale  » a-t-elle dit.

 

Il s’en est suivi une série d’échange autour de ce débat organisé par News Lab en collaboration avec Étoile brillante et l’appui technique de IRI et Internews, financé par L’USAID et la coopération suédoise.

 

 

Sylvie Mbantshi

0Shares